Le Domaine de Roquenégade

Quelques jalons historiques

L'origine du domaine de Roquenégade, niché au piémont du Mont Alaric, remonte au moins au XIIème siècle. Le château appartenait à cette époque au chevalier Bertrand de Roquenégade, lequel sans doute fut séduit par les préceptes charitables du Catharisme, ce qui lui valu d'être l'un des premiers chevaliers dépossédés de son bien en 1210 par Simon de Montfort, qui donna sur l'heure le château à un de ses croisés.

Le domaine de Roquenégade

Le domaine de Roquenégade

Le domaine de Roquenégade

Le domaine de Roquenégade, ses vignes et ses oliviers